Nouveautés

Extraits - une trahison française


une trahison française

« Cette volonté d’imposer la coexistence et la cohabitation au nom du “vivre ensemble”, alors que ces invités de la nation n’entendent nullement respecter ce concept, revient à laisser des termites détruire une maison en se disant qu’il faut bien que ces pauvres bêtes se nourrissent. » (p. 41)



« […] il n’existe aucune différence entre les radicaux qui tuent au nom d’Allah et les prétendus modérés qui applaudissent et leur trouvent des circonstances atténuantes. L’erreur, en France, c’est que les médias utilisent le terme “extrémiste” pour désigner les djihadistes qui massacrent et terrorisent les civils et appellent “modérés” tous les autres. Pourtant, ceux qui croient en la charia et rêvent de l’appliquer, qui refusent l’égalité des sexes, qui imposent l’islam et ses symboles dans la vie quotidienne, qui réclament la séparation des hommes et des femmes dans l’espace public, qui introduisent la religion à l’école à travers la viande halal, qui exigent le voile, qui veulent adapter la société à leur idéologie, qui applaudissent l’exécution des renégats et veulent islamiser par la prédication sont tous des extrémistes, même s’ils n’ont pas — ou pas encore — porté les armes. De fait, tous les musulmans répondant à ces critères doivent donc être considérés comme des radicaux. » (p. 151)


« À l’instar de toutes les idéologies exclusives, comme le marxisme ou l’eugénisme, l’islam se veut l’unique détenteur de la vérité et l’incarnation de son salut. Son hégémonie, son dogmatisme et sa tyrannie font de l’islam un mouvement éradicateur. Ceux, parmi les non-musulmans, qui s’efforcent de chercher un islam modéré démontrent leur ignorance de la nature même de cette religion. Les musulmans qui défendent un islam prétendument tempéré ignorent aussi les fondements de leur foi ou font preuve de duplicité et d’hypocrisie. Ils occultent son histoire sanguinaire pour la présenter sous un meilleur jour. De ce fait, on ne peut pas parler de musulmans modérés. » (p. 154-155)


« Le djihad et le terrorisme portent le même sens en dépit des efforts déployés par les musulmans pour les dissocier et les différencier. Le terrorisme n’est pas un phénomène nouveau en islam, puisqu’il a constitué le principal outil d’expansion de l’État islamique depuis Mahomet. Les conquêtes islamiques étaient en effet une forme de terrorisme, bien que conformes aux pratiques de l’époque. […] le terrorisme, fruit héréditaire de l’enseignement coranique, trouve ses racines en Orient. Il est le fils de la politique de cohésion crée par le prophète Mahomet et ses disciples, regroupant tous les groupuscules préislamiques sous la même idéologie : l’islam. » (p. 209-210)

Une trahison française - Les collaborationnistes de l'islam radical devoilés,disponible en librairie ou sur amazon 

« […] si les pays occidentaux craignent réellement l’islam, pourquoi accueillent-ils autant de musulmans, leur accordant l’asile et de nombreuses aides ? Pourquoi tolèrent-ils la construction de tant de mosquées sur leur sol alors que les pays musulmans interdisent la construction d’églises sur les leurs ? S’il existe une réelle hostilité envers l’islam, pourquoi des centaines de milliers de musulmans tentent de rejoindre clandestinement les terres des infidèles et des apostats, souvent au péril de leur vie ? […] l’Occident est innocent des accusations d’islamophobie à son encontre, […] l’islam politique a inventé ce terme pour y accélérer la ghettoïsation des musulmans, les opposer aux pays hôtes et les radicaliser. » (p. 126-127)


« La haine contre l’islam devient la deuxième terminologie utilisée après l’islamophobie pour échapper au débat. Il vise particulièrement les laïcs d’origine musulmane ou arabe. Les pratiquants en abusent contre les ex-musulmans qui osent dénoncer les prêches virulents et les appels à la violence dispensés dans les mosquées et relayés dans leurs quartiers. Mais où est la haine à dénoncer la haine ? » (p. 135)



Table des Matières -  une trahison française 


Introduction de l’auteur
Le Mal gagne du terrain
La politique de l’autruche
Les illusions
Une foi communautariste
Citoyen ou croyant ?
La laïcité menacée
La guerre des terminologies
L’islamophobie
Haine contre pardon
La bannière du racisme
Radicalisation et régression
Une colonisation graduelle
L’islamisation persuasive
L’Islam et la République
La France islamisée
Le fond et la forme
Djihad et terrorisme
Vers un islam éclairé et modéré
Périlleuse laïcisation
Rejet de la modernité
Faire tomber le voile
La « désintégration »
Pôles islamiques
Culture et endoctrinement
Conclusion

2 commentaires:

  1. J'ai déjà acheté le livre une trahison française , je le lirai dès que je termine d'autres sur le même thème. Je trouve qu'il faut beaucoup lire sur l'islam et ses dérives pour comprendre à quoi on s'expose on laissant faire et s'installer cette doctrine de haine partout dans le monde.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Waleed Al-husseini pour votre courage et votre combat.
    Vous combattez pour l'honneur d'un l'islam nouveau, tolérant moderne, ouvert et non égocentrique ni impérialiste ni obscurantiste ni impérialiste ni barbare et ni paranoïaque, autant que vous combattez pour la paix et la prospérité culturelle de la France.
    Merci.

    RépondreSupprimer

La voie de la raison Designed by La voie de la raison Copyright © waleed Al-Husseini

Fourni par Blogger.